Menu
My burn-out
My burn-out

Qu’est ce que le stress?

qu'est ce que le stress et son évolution

Qu’est ce que le stress? quel est son fonctionnement et ses mécanismes qui peuvent nous amener à subir un burn-out?

S’il n’y a pas de burn-out sans stress, le stress n’est, cependant, pas toujours une  mauvaise chose. Il permet de réagir aux menaces extérieures et donc de nous protéger. Sans ce mécanisme de protection qui nous permet de réagir en quelques secondes, nous ne pourrions pas vivre très longtemps.

 Si vous traversez une route sans faire attention et qu’une voiture arrive, c’est tout un processus physique et physiologique inconscient qui s’enclenche en l’espace de microsecondes pour vous faire reculer ou accélérer le pas … et ainsi éviter l’accident. 

 Le stress est donc une réaction naturelle et biologique que notre cerveau “active” face à des évènements extérieurs qu’il considère comme menaçants, dangereux ou angoissants.

Un peu d’histoire

Le mot stress vient du latin « stringere » qui signifie «rendre raide», «serrer», «presser».

Dans les années 1930,  Hans Selye, le théoricien du Stress, définit le stress comme “ la réponse non spécifique de l’organisme à toute sollicitation”. Il explique alors que le stress passe par trois phases :

  1. la réaction d’alarme,
  2. le stade de résistance,
  3. le stade de l’épuisement.

 Il explique alors que le stress est une réaction naturelle si celle-ci n’est pas excessive.

 Pourquoi  stressons-nous ?

Comme dit plus haut, c’est une procédure d’urgence que le corps ou plutôt le cerveau met en place pour nous maintenir en vie.

 Tous les éléments extérieurs que nous percevons via nos 5 sens (le toucher, l’odorat, le visuel, l’ouie, l’odorat) répondent en partie à cet objectif.

Si le cerveau détecte un « danger, une menace», le SNA (Système Nerveux Autonome) s’active pour engendrer chez l’individu  deux réactions possibles :

Le combat ou la fuite.

C’est le fameux fight or flight en anglais.

Comment cela se traduit-il dans le corps?

Nous y reviendrons plus en détail dans d’autres articles mais face à une menace, le stress permet de réagir. Notre corps se raidit, nos 5 sens sont au maximum, la respiration devient rapide pour apporter plus d’oxygène dans notre corps, les poumons se dilatent, le cœur bat plus vite pour envoyer plus de sang dans le corps, les pupilles se dilatent…. bref nous sommes prêts à l’action…

Mais alors quel est le problème?

L’évolution de l’homme s’est faite sur des centaines de milliers d’années. Et depuis le “premier homme” nous n’avons pas beaucoup évolué.

Notre organisme s’est développé à partir de deux impératifs : Survivre et se reproduire

L’ensemble de notre corps, de notre physiologie répond à ces deux objectifs et, dans ce contexte, le stress s’avère être d’une efficacité redoutable.

Notre corps est fait pour réagir face à un mammouth hostile. Or, aujourd’hui, si nous croisons rarement un mammouth au coin de la rue, notre système d’alerte est resté le même. Qu’il s’agisse donc d’un mammouth ou d’une réunion stressante, si notre cerveau perçoit une tension, il réagit toujours de la même façon car il ne sait pas faire la différence. Pour lui, il y a menace, donc danger et donc nécessité de fuir ou de combattre.

Véronique About

Véronique

Entrepreneur et sophrologue diplômée du CEAS à Paris et de la Sophrology Academy à Ashford, membre de la FEPS, je me suis spécialisée sur les problématiques de stress et de burn-out. N'hésitez pas à me contacter, pour toutes questions ou demande d'accompagnement en sophrologie.