Menu
My burn-out
My burn-out

Les symptômes et les effets du stress sur le corps?

Votre corps vous parle … Il vous envoie plein de messages qui se traduisent par des symptômes et divers effets en réponse à une situation de stress.

Le stress a un impact important sur notre vie, notre corps, notre mental. Ce stress entraîne des signaux ou des symptômes qui peuvent s’intensifier avec un niveau de stress croissant.

Nous avons réparti ces symptômes du stress en 3 catégories :

  •        Des symptômes physiques
  •        Des symptômes psychiques
  •        Des symptômes cognitifs

Les symptômes physiques du stress

Je pense donc je suis.

Rene descartes

En sophrologie on a l’habitude de dire “Je sens donc je suis”.

Dans nos cultures occidentales, l’intellect, le mental, tient une place prépondérante, il est particulièrement valorisé contrairement au corporel. Or, que serions-nous sans lui ? Bien plus, notre corps parle, il nous parle de nous, de notre état… Ne pas l’écouter, c’est prendre bien des risques…

 Apprend à l’écouter, à décoder ses messages, c’est apprendre à nous connaître dans toutes nos complexités, à mieux cerner nos limites et donc à agir en conséquence.

Fatigue constante

Une des conséquences du stress est une fatigue importante avec une altération du sommeil.

Chacun le sait, le stress entraîne souvent des insomnies, des réveils nocturnes ou des difficultés d’endormissement.

On le sait moins, le stress peut aussi être à l’origine d’hypersomnies. L’individu dort alors beaucoup et profondément. Malgré tout, en cas de stress important, il peut avoir le sentiment d’être toujours fatigué et de ne pas parvenir à retrouver son dynamisme intellectuel et corporel malgré de nombreuses heures de sommeil.

Plus de risques de douleur et de maladie

Le stress épuise le corps. Avec un système immunitaire en berne, nous sommes plus vulnérables aux maladies, mais aussi à la douleur. C’est d’ailleurs souvent au moment des vacances, quand le corps et la tête se relâchent, que les personnes vont tomber malade.

Le stress se traduit différemment chez chacun. Certaines personnes le stress se manifestera par des maux de tête, des migraines, des douleurs ou crampes au ventre ou à l’estomac avec des difficultés digestives notamment. En effet, en cas de danger, la digestion n’est plus prioritaire.

Pour d’autres le stress va se manifester par des douleurs dans la poitrine, la sensation d’avoir du mal à respirer, avoir une boule dans la gorge, des douleurs dans le dos, provoquer des vertiges. Pour les femmes, le stress peut perturber les cycles menstruels….

Soumis pendant des millénaires à une pénurie énergétique, le corps préserve ses ressources : du gras pour les muscles, du sucre pour le cerveau. En cas de menace, toute l’énergie disponible se concentre sur les organes nécessaires à la fuite ou au combat… Le reste peut attendre !

Palpitations cardiaques

Face au stress, le SNA prépare le corps à fuir, à combattre ou à rester immobile. Cela se traduit alors par un ensemble de réactions hormonales qui entraînent une accélération du rythme cardiaque, qui peut pour certains conduire à des palpitations. Les muscles sont tendus, notre respiration est courte et haute dans la poitrine pour apporter plus rapidement de l’oxygène, les pupilles sont dilatées, les poils se hérissent. 

Addictions

Pour compenser les effets du stress ou pour l’évacuer, certains individus développent des addictions. Pour les uns,  ce sera le sport,  pour d’autres, une cigarette, de l’alcool, du chocolat… Cette dépendance donne en fait l’impression d’évacuer la pression, d’y échapper, de la maîtriser, d’apaiser ces sensations liées au stress. Malheureusement, c’est rarement le cas. En effet ces addictions provoquent elle aussi un stress et la personne s’enferme davantage dans un cercle délétère.

On pourra retrouver d’autres effets comme: La perte de cheveux, la perte ou la prise de poids, grincer des dents la nuit, des réactions cutanées…

Les symptômes psychiques du stress

Sentiment permanent de tension

Face au stress, votre corps libère des hormones comme l’adrénaline et le cortisol, c’est une réaction chimique normale.

Mais si vous prêtez attention à vos réactions corporelles, vous verrez qu’il se contracte, notamment au niveau des muscles et des articulations.

Prenons un exemple : si le stress perdure sur une longue période, votre corps se mettra en tension sur une durée tout aussi longue jusqu’à ne plus savoir vraiment à quel moment il peut se relâcher… C’est ainsi que certaines personnes ont des problèmes dentaires pour avoir trop serré les mâchoires ou que d’autres ont les épaules au niveau des oreilles…

Le mental n’est pas calme, votre cerveau carbure. Votre corps et votre mental fatiguent du fait de cette vigilance permanente.

C’est ce type d’état qui, s’il se prolonge dans le temps et en forte intensité, peut conduire au burn-out.

Des pensées incontrôlables

Le stress nous maintient en activité de façon permanente avec un corps et un esprit en alerte prêts à répondre à toutes menaces extérieures.

Les neurosciences travaillent beaucoup sur ces sujets mais il est démontré que le stress influence nos pensées. Flots parfois incontrôlables, il est difficile de maîtriser ce hamster dans notre tête qui tourne en boucle dans sa roue. Bref, on rumine.

Irritabilité

Lorsque nous sommes surmenés, stressés, il est souvent difficile de rester calme et de réagir avec discernement. On s’énerve, on perd patience y compris avec les personnes qui ne sont pas responsables de cet état de stress.

Cela ne vous est-il jamais arrivé de rentrer chez vous après une journée difficile et, lorsque votre conjoint ou vos enfants vous sollicitent,  vous explosez ? C’est souvent une façon de se décharger de ses tensions mais pour l’entourage cela reste difficile à accepter sur le long terme.

Des crises de larmes

La libération des tensions ne se fait pas forcément dans les cris ou lors d’intense et nombreuses séances de sport. Certains, submergés par leur stress, entrent dans de vraies crises de larmes. Nous sommes tous différents et nous réagissons tous à notre façon.

Hélas, plutôt que de voir dans ces crises de larmes parfois fréquentes un moyen de libérer le trop plein de stress, certains vont développer un sentiment de culpabilité qui ne fera que le renforcer .

Passer à côté des moments de bonheur

Dans ces périodes de stress assez intenses, plusieurs symptômes surgissent. Ils sont souvent perturbateurs car nous avons du mal à les comprendre et les accepter.

Il est donc possible que la personne s’isole soit pour réfléchir, se reposer, s’offrir un moment de pause pour essayer de récupérer.

Combien de fois avons-nous décommandé des rencontres agréables en famille ou avec nos amis parce que  nous n’avions pas la disponibilité mentale d’y participer ?

C’est ainsi qu’on laisse filer nos petits bonheurs qui sont pourtant indispensables à notre bien-être. Le stress peut prendre le meilleur de vous-même !

Confiance en soi diminuée

Face au stress et à ses conséquences, il arrive souvent que les personnes développent une  image dévalorisée d’eux-mêmes.

Elles commencent à se sentir moins efficaces, désespérées parfois devant la masse de travail qui les attend. Elles ne voient plus comment y arriver et ce sentiment d’échec s’accompagne souvent d’une culpabilité source d’agressivité ou d’impuissance.

Symptômes cognitifs du stress

D’un point de vue cognitif, le  stress fatigue notre corps et notre mental. Cela entraîne souvent une multiplication des erreurs de jugement et d’appréciation.

Des problèmes de concentration

Le stress entraîne des problèmes de mémoire et de concentration. En réponse au stress le corps va produire une quantité importante de cortisol qui engendre une surcharge dans certaines régions du cerveau et réduit leur réceptivité.

Des difficultés d’analyse

Face à un stress chronique, on retrouve aussi des difficultés d’analyse dans la recherche de solutions. Le hamster tourne en boucle. Notre cerveau est en ébullition mais ces ruminations, souvent stériles, entraînent une perte de confiance en soi et dans ses capacités. Il nous devient parfois difficile de prendre des décisions.

Véronique About

Véronique

Entrepreneur et sophrologue diplômée du CEAS à Paris et de la Sophrology Academy à Ashford, membre de la FEPS, je me suis spécialisée sur les problématiques de stress et de burn-out. N'hésitez pas à me contacter, pour toutes questions ou demande d'accompagnement en sophrologie.