Menu
My burn-out
My burn-out
Un mal dont on ne p...
 
Share:

Un mal dont on ne parle pas assez!  

 
Sophie M.
 Sophie M.
(@Sophie M.)
Anonyme
Résolu

J'ai fait un burn-out en 2014 et pourtant je pensais que cela ne pourrait jamais m'arriver. Après 6 mois de chômage, je venais de retrouver un poste dans une start up qui avait de grande ambition. C'était le poste dont je rêvais et je me suis mise une énorme pression. J'ai tout donné pendant plusieurs mois, à cumuler les tâches et les horaires pour ne pas décevoir. Jusqu'au point de non retour. J'était épuisée, moralement et physiquement. Aujourd'hui je m'en suis sortie, notamment grâce à la sophrologie. Merci pour ce site qui permet de mieux comprendre et de trouver des clés. À l'époque j'aurais aimé qu'un site comme ça existe. Donc bravo! 

Quote
Posté : 16/06/2020 9:56
Véronique
(@veronique)
Membre Admin

Bonjour Sophie,

Merci pour ce partage!! 

En effet vous soulevez ici un point très important. Le burn-out arrive souvent avec un changement qui à la base est positif, comme un nouveau job, l'arrivée d'un enfant... et on veut se donner à fond parce que ça nous plaît et que nous sommes motivés.

On ne compte pas nos heures et petit à petit l'épuisement arrive; Ce qui était positif dans un premier temps nous consume progressivement. 

Il faut savoir écouter et reconnaître ces signes de fatigue pour mieux y répondre et nous laisser des temps de récupération. Ce sont ces petits temps de off, même courts, qui permettent d'éviter souvent un burn-out!!!

En tant que sophrologue, je ne peux qu'affirmer à quel point la sophrologie est très efficace sur ces problématiques 🤗 

Il existe d'autres méthodes, chacun trouvera ce qui lui correspond le mieux

Continuez à prendre soin de vous 😀 

 

Véronique

RépondreQuote
Posté : 16/06/2020 12:25

Laisser une réponse

Author Name

Author Email

Titre *

Le maximum de fichier autorisé est de 10MB

 
Preview 0 Revisions Saved