Menu
My burn-out
My burn-out

Comment réagit notre système nerveux face au stress?

Sytène nerveux autonome face au stress

Le Système Nerveux Autonome (ou Végétatif) est l’activation de tout notre corps pour faire face à une situation de stress. Il est constitué du:

  • Système nerveux sympathique, l’accélérateur.
  • Système nerveux parasympathique, le frein.

C’est par leurs actions opposées qu’ils contrôlent l’activité de la majeure partie de nos  organes et leurs  fonctions. Ces deux systèmes s’inhibent l’un l’autre. Ils ne peuvent pas fonctionner en même temps.

Le système nerveux sympathique

L’activation du système nerveux sympathique prépare l’organisme à l’action. En réponse à un stress, il orchestre la réponse dite de combat, de fuite ou d’inhibition (“fight or flight”) qui entraîne une dilatation des bronches, une accélération de l’activité cardiaque et respiratoire, une augmentation de la tension artérielle, une dilatation des pupilles, une augmentation de la sudation pour rafraîchir le corps, une diminution de l’activité digestive…

On le reconnaît aux signes suivants :

  • Accélération du rythme cardiaque
  • Etat d’alerte
  • Réactions rapides
  • Pupilles dilatées
  • Tensions musculaires

Ce système est associé à l’activité de deux neurotransmetteurs; la noradrénaline et l’adrénaline.

Le système nerveux parasympathique

Notre corps est une balance qui tend toujours vers un équilibre. Ainsi, l’activation du système nerveux parasympathique correspond, à l’inverse, à une réponse de relaxation, (“Rest and Digest”). Il induit un ralentissement général des fonctions de l’organisme. Le rythme cardiaque et l’activité respiratoire sont ralentis et la tension artérielle diminuée. Les fonctions digestives et sexuelles sont favorisés.

Il active les processus vitaux du corps pour le régénérer.

  • détente physique et mentale,
  • respiration paisible,
  • bonne digestion,
  • bonne circulation des fluides,
  • sommeil réparateur.

L’équilibre des systèmes, pour une bonne santé.

Ces deux systèmes s’inhibe l’un l’autre. Ils ne peuvent pas fonctionner en même temps. Par ailleurs, une sur-stimulation de l’un des systèmes fait que l’autre s’affaiblit.

De nos jours, le système sympathique est sur-utilisé, ce qui nous met dans un état de stress permanent, avec tensions musculaires, insomnies, anxiété, …. 

Le système parasympathique s’en trouve affaibli et nous perdons l’équilibre de ces deux systèmes.

Il est donc nécessaire – et vital – d’activer notre système parasympathique.

La sophrologie, la méditation, un bon moment entre amis, des respirations abdominales sont autant de solutions pour rééquilibrer votre système nerveux autonome. 

Véronique About

Véronique

Entrepreneur et sophrologue diplômée du CEAS à Paris et de la Sophrology Academy à Ashford, membre de la FEPS, je me suis spécialisée sur les problématiques de stress et de burn-out. N'hésitez pas à me contacter, pour toutes questions ou demande d'accompagnement en sophrologie.