Menu
My burn-out
My burn-out

Comment le burn-out maternel se manifeste-t-il ?

Le burn-out maternel est un burn-out. Tout comme le burn-out professionnel, il répond à un enchaînement de caractéristiques et de symptômes qui plonge la mère ou le père dans des états de détresse.

Des caractéristiques classiques…

Les caractéristiques entre un burn-out maternel et un burn-out professionnel sont relativement semblables. Ils viennent d’une surcharge, d’un stress chronique qui vide les réserves de la personne. Le processus est donc identique.

Rappelons néanmoins que nous ne sommes pas tous égaux face au stress et que deux personnes peuvent vivre de façon très différente une même situation.

Pour certaines, le fait d’être sollicitée en permanence par la vie familiale sera déjà trop de charge. Pour d’autres, ce sera l’accumulation de la vie familiale conjuguée avec un environnement professionnel intense et l’importance donnée à la réussite d’une vie sociale qui les fera basculer.

Un corps qui nous protège…

Pour rappel, lorsque le couple corps/cerveau perçoit une menace, un danger au sens large, il enclenche un processus de stress dont l’objectif est de permettre à l’individu de réagir en le préparant à la fuite ou au combat. Il s’agit alors de stress aigu. Mais la permanence de cet état engendre une modification. Le stress devient chronique et mène au burn-out.

Quels sont les signes?

Des signes anodins du stress…

  • agacement,
  • sensation de débordement,
  • comportements nerveux,
  • fatigue importante permanente,
  • anxiété,
  • manque de patience …

Qui se renforcent avec le temps…

Puis au fil des mois, la sensation d’être  de plus en plus dépassé, sentiment de vide soi qui se caractérise souvent pas un détachement vis à vis de son enfant, un manque de tendresse ou d’envie de partager des moments avec lui. Progressivement, le parent glisse du surmenage au burn-out sans s’en rendre compte.

C’est alors que des pensées négatives et honteuses peuvent envahir le parent même par rapport à son ou ses enfants.

Il ne faut pas perdre de vue que, dans le cas d’un  burn-out  maternel ou professionnel, la personne n’est plus elle-même. Le parent peut  exploser, partir en crise de rage ou être clouer sur place si le corps lâche. Les symptômes ne sont donc pas à prendre  à la légère ou à les reléguer au rang de petite fatigue ou d’énervement qui passera.

Poussé dans ses retranchements un burn-out maternel ou paternel peut conduire dans certains cas à des situations à risques. Il peut générer des gestes agressifs envers le ou les enfants ou donner lieu à une indifférence totale face aux souffrances et aux besoins de l’enfant.

Véronique About

Véronique

Entrepreneur et sophrologue diplômée du CEAS à Paris et de la Sophrology Academy à Ashford, membre de la FEPS, je me suis spécialisée sur les problématiques de stress et de burn-out. N'hésitez pas à me contacter, pour toutes questions ou demande d'accompagnement en sophrologie.