Menu
My burn-out
My burn-out

Comment diagnostiquer un burn-out ?

diagnostiquer un burn out

Diagnostiquer un burn-out va permettre de mettre des mots sur ce qui ne va pas.

En effet, une fois le diagnostic posé par votre médecin traitant, il vous sera plus facile d’agir et de trouver l’accompagnement qui vous correspond.

Je vous propose ici de faire une distinction entre la phase de résistance qui correspond déjà à un état de stress très avancé et le burn-out en lui-même.

La phase de résistance

Pour rappel, la phase de résistance correspond aux réactions que notre corps met en place quand les facteurs stressants perdurent dans le temps. C’est donc un ensemble de réponses physiologiques qui permettent à la personne de résister plus longtemps.

Les principaux critères sont:

1. Un sentiment de surmenage

2. Des troubles qui durent depuis plus de 6 mois

3. Un sentiment de fatigue et d’épuisement tout au long de la journée.

En quoi consiste le surmenage ?

Pour pouvoir parler d’un sentiment de surmenage, au moins 3 des symptômes ci-dessous doivent être ressentis:

  • Fatigue
  • Troubles du sommeil
  • Irritabilité
  • Manque de patience
  • L’agitation ou le bruit vous sont difficiles à supporter
  • Des émotions qui fluctuent
  • Vous êtes inquiets, anxieux
  • Vous vous sentez stressé
  • Vous éprouvez des troubles de la concentration et des troubles de la mémoire
  • Sentiment de perte de contrôle
  • Des douleurs dans le corps, migraines

Si vous êtes déjà en burn-out…

Une personne déjà en burn-out expérimente souvent les éléments suivants:

–       un épuisement total, physique et mental

–       La personne parle lentement (Si une personne dit avec assez d’énergie “je suis en burn-out”, elle ne l’est probablement pas, cependant elle en est peut être proche).

–       Parce que le cortisol n’est plus produit, des douleurs sont souvent présentes et donc ressenties

–       Des heures de flou ou en suspens aussi bien physique que mental avec des trous noirs qui peuvent durer quelques heures parfois.

–       Les premiers jours, juste après le burn-out, la personne est littéralement dans l’incapacité de faire quoi que ce soit y compris de se faire à manger.

–       Les problèmes de sommeil empirent

–       La personne ne se sent jamais reposée

–       Des crises de panique peuvent survenir

–       Une anxiété importante

–       La personne peut devenir très émotionnellement fragile

N’oubliez pas que votre médecin traitant est la seule personne habilitée à diagnostiquer un burn-out. N’hésitez pas à le consulter pour ensuite vous faire accompagner.

Vous pouvez faire un de nos test d’évaluation du niveau de burnout. Il vous donnera une première idée sur votre niveau d’épuisement.

Véronique About

Véronique

Entrepreneur et sophrologue diplômée du CEAS à Paris et de la Sophrology Academy à Ashford, membre de la FEPS, je me suis spécialisée sur les problématiques de stress et de burn-out. N'hésitez pas à me contacter, pour toutes questions ou demande d'accompagnement en sophrologie.