Menu
My burn-out
My burn-out

Comment apprendre à respirer?

respiration profonde

Apprendre à respirer, est un vrai travail, qui demande un certain entraînement. Elle est la base de nos fonctions vitales et tout autant à la base de la Sophrologie.

Aujourd’hui, beaucoup de personnes ne savent pas ou plus respirer. Certes, la respiration est un réflexe naturel mais sous l’effet du temps, du stress et plus généralement des contraintes de la vie, elle se modifie et ne répond plus toujours pleinement à nos besoins physiologiques et psychologiques.

Or, apprendre ou réapprendre à respirer correctement peut guérir de nombreux maux. La respiration est la seule fonction automatique de notre corps sur laquelle nous pouvons agir volontairement en l’accélérant ou la ralentissant, en la rendant courte ou plus ample…

C’est pourquoi, lorsque nous sommes stressés, anxieux, nerveux, épuisés, fatigués, impatients, la respiration profonde est un outil incroyable !

Pourquoi nous respirons mal ?

Notre respiration change lorsque nous sommes stressés ou que nous éprouvons des émotions fortes comme la colère ou la jalousie. Tous ces aléas de la vie rendent notre respiration plus haute, plus thoracique et donc plus superficielle ce qui conduit à une moindre oxygénation de notre organisme mais aussi à des sensations inconfortables.

Pour améliorer cela, il est important de réapprendre à bien respirer. En retrouvant une respiration profonde ou abdominale, il vous sera possible de mieux maîtriser vos émotions, de réinstaurer un état de calme et donc de mieux gérer le stress.

Nombre de cycles respiratoires

 Quels rôles et bienfaits jouent la respiration ?

Respirer ne signifie pas inspirer et expirer de l’air comme une routine bien rodée. La respiration est multiple et remplit de nombreux rôles. Elle est le reflet de notre état émotionnel. Apprendre à respirer de façon abdominale ou profonde nous permet de :

  • Vivre
  • D’augmenter l’oxygène dans le sang
  • Parler ou communiquer sereinement
  • Améliorer le sommeil
  • S’énergiser ou se relaxer
  • Gérer le stress et l’anxiété
  • Répondre à une situation stressante où il nous faut agir
  • Gérer et diminuer la douleur
  • Gagner en confiance
  • Gérer nos émotions
  • Améliorer notre concentration
  • Améliorer notre digestion
  • Réguler notre taux de sucre dans le sang
  • Eliminer les déchets dans notre organisme comme le gaz carbonique
  • Equilibrer notre système nerveux

On oublie souvent le pouvoir de la respiration et les bénéfices que peut apporter une respiration profonde pendant seulement quelques minutes par jour. De nombreux exercices existent et vous pouvez essayer de les pratiquer et voir ceux qui vont sont agréables. Encore une fois, le but n’est pas de bouleverser vos habitudes et vos vies mais d’introduire quelques minutes seulement ces exercices respiratoires dans votre quotidien.

Rapidement vous pourrez constater des bénéficies sur votre santé, votre sommeil, votre stress.

Comment apprendre à respirer ?

Il existe différents moyens d’intégrer la respiration profonde dans notre vie. La sophrologie évidemment mais beaucoup d’autres pratiques comme le yoga et la méditation. En apprenant ces techniques vous pourrez rapidement et facilement les inclure dans votre journée, en allant au travail, quelques minutes dans la journée ou le soir pour vous aider à vous endormir.

Quelques conseils pour bien respirer

Une bonne respiration est assez lente avec en moyenne une dizaine de cycles par minute.

Bien respirer ne veut pas dire se remplir d’oxygène au maximum mais travailler sur des rythmes où l’expiration est favorisée. En effet, pratiquer de longues respirations permet d’apporter rapidement du calme et de diminuer le niveau de stress.

La respiration abdominale active le diaphragme, muscle situé entre le bas de la cage thoracique et l’abdomen,  qui fonctionne un peu comme un piston. Quand nous inspirons, il descend dans le ventre pour laisser plus de place aux poumons et la cage thoracique s’élargit. A l’expiration, le diaphragme remonte. De cette façon, nous utilisons la pleine capacité de nos poumons et non plus simplement la partie haute des poumons qui ne donne qu’une respiration superficielle.

Apprenez à respirer

Lorsque nous ne sommes pas habitués à porter attention à notre respiration il est difficile de savoir si ce que nous faisons est bien ou pas.

Je vous propose ici une petite pratique pour observer votre respiration.

  • Installez vous confortablement et décroisez les jambes,
  • Mettez une main sur votre ventre et l’autre sur votre thorax
  • Vous pouvez fermer les yeux pour être plus attentif aux sensations
  • Commencez à respirer sans changer quoi que ce soit
  • Est-ce que le ventre bouge ? Est-ce que la poitrine bouge ?
  • Juste observer sans forcer
  • Puis petit à petit essayer de respirer par le ventre
  • A l’inspiration votre ventre se gonfle
  • A l’expiration le ventre se dégonfle

Respectez vos limites, si cela vous demande trop d’effort, n’essayez pas de forcer, vous verrez que progressivement vous y arriverez

Quelles sont les conséquences d’une respiration superficielle ?

Une respiration superficielle est souvent synonyme d’hyperventilation. C’est-à-dire que la respiration est rapide et qu’elle mobilise uniquement le haut des poumons.

Cela entraîne un déséquilibre dans le rapport oxygène/ gaz carbonique dans l’organisme, ce qui perturbe l’équilibre chimique du corps, modifie le pH du sang et, de façon paradoxale, amène moins d’oxygène aux cellules qui sont censées assurer le bon fonctionnement de notre corps. Ce déséquilibre entraîne alors de nombreux symptômes comme la fatigue, des étourdissements, des maux de tête, des troubles digestifs, un sommeil perturbé…

Véronique About

Véronique

Entrepreneur et sophrologue diplômée du CEAS à Paris et de la Sophrology Academy à Ashford, membre de la FEPS, je me suis spécialisée sur les problématiques de stress et de burn-out. N'hésitez pas à me contacter, pour toutes questions ou demande d'accompagnement en sophrologie.